HB

Hugues Bedouelle

Biologiste / Biochimiste

hugues.bedouelle@pasteur.fr

Résumé

Biologiste, Biochimiste, Musicien amateur. Biographie, textes des publications et compositions musicales à l'URL: http://hugues.bedouelle.free.fr. Ses recherches concernent l'ingénierie de protéines: anticorps, protéines d'agents infectieux, récepteurs cellulaires et biocapteurs.

Hugues Bedouelle est actuellement Chercheur Invité à l'Institut Pasteur et en retraite du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Précédemment, il était Directeur de Recherche (1ère classe) au CNRS et directeur de l'Unité de Recherche Associée URA3012, intitulée "Hôtes, vecteurs et agents infectieux: biologie et dynamique", entre l'Institut Pasteur et le CNRS.

Ses recherches récentes étaient centrées sur l'ingénierie des protéines, en particulier celle des anticorps, des protéines d'agents infectieux, et de leurs récepteurs; avec des applications dans les domaines des biocapteurs, des molécules thérapeutiques et des réactifs pour le diagnostic. Il a travaillé activement sur la stabilité des protéines.

Etudes universitaires
Hugues Bedouelle a étudié à l'Université Paris Diderot - Paris 7. Il a obtenu une maîtrise en mathématiques (Master 1) en 1971 et commencé un DEA (Master 2) en théorie des catégories sous la direction du professeur Charles Ehresman (1). Cependant, il a provisoirement suspendu ses études universitaires cette année-là pour se concentrer sur des études d'ingénieur (voir ci-dessous). Ultérieurement, il a entrepris des études universitaires en biologie, d'abord en suivant le Cours de Microbiologie Générale de l'Institut Pasteur à l'automne 1977, puis en préparant une thèse de doctorat dans le laboratoire de Maurice Hofnung à l'Institut Pasteur. Il a défendu sa thèse en 1983 sur l'exportation des protéines au travers de la membrane et sur la régulation du transport du maltose chez les bactéries (2), et a ainsi obtenu un Doctorat d'Etat es-Sciences Naturelles (équivalent à une habilitation à diriger des recherches - HDR). Durant l'été 1980, il a passé quelques mois dans le groupe de Martin Rosenberg au National Cancer Institute, National Institutes of Health, Bethesda, Maryland (USA), dans le cadre d'une collaboration.

Grandes Ecoles
Hugues Bedouelle a également suivi des études d'ingénieur dans plusieurs Grandes Ecoles françaises. Il a étudié à l'Ecole Centrale de Paris entre 1969 et 1971, et obtenu son diplôme en 1975. Il a intégré l'Ecole Polytechnique en 1971 et obtenu son diplôme en 1974. Il a ensuite complété ses études d'ingénieur à l'Ecole des Mines de Paris, avec des cours de droit, de management et d'administration publique, en 1974-1977, et obtenu son diplôme d'Ingénieur au Corps des Mines. Durant ses années à l'Ecole Polytechnique, Hugues Bedouelle a été délégué des élèves au Département de Mathématiques, alors dirigé par Laurent Schwartz, et au Conseil d'Enseignement (3). Durant ses années à l'Ecole des Mines, il a travaillé sur des problèmes d'environnement et en particulier sur les décrets d'application de la première loi française sur l'environnement.

Etudes post-doctorales
En 1984-1986, Hugues Bedouelle a obtenu des bourses post-doctorales d'abord de l'EMBO puis de la Royal Society of London pour rejoindre le groupe de Greg Winter (prix Nobel 2018), qui appartenait à la Division de Chimie des Protéines et Acides Nucléiques, dirigée par César Milstein (prix Nobel 1984), au Laboratoire de Biologie Moléculaire du Medical Research Council à Cambridge (UK). Là, il a utilisé les méthodes récentes de l'ingénierie des protéines pour étudier les reconnaissances moléculaires entre la tyrosyl-ARNt synthétase et ses ARN de transfert apparentés (4).

Direction de laboratoires
Hugues Bedouelle est revenu à l'Institut Pasteur en 1986, où il a fondé un groupe de recherche en Ingénierie des Protéines. En 2000, il a rassemblé des collègues qui travaillaient dans le domaine de la biologie structurale et étaient dispersés dans plusieurs départements de recherche de l'Institut Pasteur, et créé l'Unité de Recherche Associée URA2185, intitulée "Biologie Structurale et Agents Infectieux", entre l'Institut Pasteur et le CNRS (5). Il a été directeur de cette unité entre 2000 et 2003. En 2005, il a rassemblé des collègues qui travaillaient à l'interface entre environnement et agents infectieux, et créé l'Unité de Recherche Associée URA3012 entre Institut Pasteur et CNRS, intitulée "Hôtes, vecteurs et agents infectieux: biologie et dynamique" (6). Il a été directeur de cette dernière unité entre 2005 et 2014.

Situations professionnelles
En 1974, Hugues Bedouelle a intégré le Corps des Mines, un des grands corps techniques de l'état, qui est rattaché au ministère français en charge de l'industrie. Il a été successivement Ingénieur des Mines (1976), puis Ingénieur-en-Chef des Mines (1983-1989). Il a intégré le CNRS comme attaché de recherche (1982), puis est devenu chargé de recherche (1983) et directeur de recherche (1989). Il a été consultant pour les biotechnologies à l'IFP - Energies Nouvelles entre 1983 et 2000, et conseiller de sa Direction Scientifique entre 2000 et 2012.

Science et vie privée
Hugues Bedouelle est marié depuis 1995 à Shamila Naïr-Bedouelle, qui est directeur de recherche (DR1) à l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), sous-Directrice Générale pour les Sciences exactes et naturelles à l'UNESCO, et membre élu de l'Académie des Sciences d'Afrique du Sud.

Notes

(1) Durant mes études en mathématiques à l'Université Paris 7, j'ai suivi et réussi les cours suivants, avec des mentions Bien ou Très Bien dans la plupart (6/8) des cas. 3ème année: Algèbre (Paul Dubreil), Topologie élementaire (Michel Zisman), Théorie moderne de l'intégration (Michel Hervé), Géométrie différentielle (Marcel Berger). 4ème année: Espaces vectoriels topologiques (Pierre Lelong), Topologie algébrique (Charles Ehresmann), Espaces fibrés (Charles Ehresmann). 5th year: Théorie générale des catégories structurées (Charles Ehresmann). A l'Ecole Polytechnique, je me souviens spécialement des cours de Laurent Schwartz, Jacques Neveu et Max Karoubi. Tous ces professeurs étaient des mathématiciens renommés!

(2) Le jury était composé de Jean-Paul Aubert, Sylvain Blanquet, Maurice Hofnung, Joël Janin, Jean-Claude Patte et Agnès Ullmann.

(3) Pour un récit sur la vie à l'Ecole Polytechnique en 1971-74, voir:
Laurent Schwartz (1997) Un mathématicien aux prises avec le siècle. Editions Odile Jacob, Paris, p. 350. ISBN 2.7381.0462.2.
Laurent Schwartz (2001) A mathematician grappling with his century, Birkhäuser Verlag, Basel, Chapter VII. ISBN 3.7643.6052.6

(4) Pour un exposé sur la recherche et les chercheurs dans la division PNAC du MRC-LMB en 1984-86, voir:
John Finch (2008) A Nobel fellow on every floor. Published by the Laboratory of Molecular Biology of the Medical Research Council. pp. 209-252. ISBN 978-1840469-40-0.

(5) Les équipes initiales de l'URA2185 en 2000 étaient celles de Pedro M. Alzari, Octavian Barzu, Hugues Bedouelle, Graham A. Bentley, Muriel Delepierre, Michel E. Goldberg et Daniel Ladant. Michel Véron et son équipe rejoignirent l'URA2185 en 2003. Muriel Delepierre m'a remplacé comme directeur de l'URA2185 à partir de 2004.

(6) Cette unité de recherche associée a été créée initialement en 2005 sous forme d'une structure provisoire, la FRE2849, avec les équipes de Paul T. Brey, Françoise Dromer, Nicole Guiso et Paul Reiter. Cette structure a été renouvelée en 2007 en tant qu'URA3012 avec les équipes de Charles Roth (en remplacement de Paul Brey qui avait quitté Paris pour créer l'Institut Pasteur du Laos), Françoise Dromer, Nicole Guiso, Lluis Quintana-Murci et Paul Reiter. Kenneth D. Vernick et son équipe ont rejoint l'URA3012 en 2008, Anavaj Sakuntabhai et son équipe en 2013.

Expériences professionnelles

Chercheur invité

INSTITUT PASTEUR , Paris

Depuis le 01 janvier 1986

Directeur de recherche dr1 (à la retraite)

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE , Paris

De Janvier 1982 à Aujourd'hui

Formations complémentaires

Master of Science

Université Denis Diderot (Paris-VII) - Mathématiques

0000 à 1971

Maîtrise es-Sciences Mathématiques

Ingénieur

École Centrale Paris

0000 à 1975

Ingénieur de l'Ecole Centrale de Paris

Corps

Mines ParisTech - Administration publique

0000 à 1976

Ingénieur au Corps des Mines

Doctorat

Université Denis Diderot (Paris-VII) - Biologie

0000 à 1983

Doctorat d'Etat es-Sciences Naturelles

Parcours officiels

Polytechnique – Ingénieur – 1971

Centres d'intérêt

  • Pratique du piano; Composition musicale