Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Antoine Jeanjean (D2010), cofondateur de Recommerce

Alumni entrepreneurs

-

14/05/2020

En juillet 2009, Antoine Jeanjean (D2010) cofondait Recommerce Group, pionnier et leader de la reprise, du reconditionnement et de la revente de mobiles reconditionnés. Dix ans après, en septembre 2019, le groupe rejoignait le Next40, indice qui regroupe les 40 sociétés en forte croissance avec un business model rentable et créateur de valeur.


Dans cette interview, Antoine nous parle des débuts de Recommerce, de ses projets entrepreneuriaux actuels et livre des conseils précieux à ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’entrepreneuriat.


Qu'est-ce que Recommerce Group?

Le concept de Recommerce Group repose sur le rachat, le reconditionnement et la vente de téléphones portables usagés. Pour développer une consommation plus responsable et ne pas jeter des téléphones encore en état de fonctionner, les quatre cofondateurs de Recommerce Group ont développé une plate-forme technologique spécialisée dans le reconditionnement des téléphones mobiles pour aider les opérateurs, les distributeurs et les constructeurs à intégrer la reprise dans leur processus de vente. Recommerce Group est donc une Fintech à la croisée des métiers du e-commerce (rachat et revente de biens d’occasion) et de la finance (suite logicielle de pricing et d’optimisation du cashflow avec gestion du risque sur les positions).


Quand et comment a commencé votre projet d'entrepreneuriat ?

La société est née de la rencontre en 2007 de Pierre-Etienne ROINAT (Président), entrepreneur du e-business, et de Benoît VARIN (Secrétaire Général), alors responsable d’une société de conseil en Développement Durable et en montage de filières de recyclage. Ayant travaillé communément sur les problématiques de recyclage et de réemploi des équipements électroniques pour le compte d’instances internationales (pour l’UNESCO et l’ADEME, principalement), ils ont décidé en 2008 de créer une structure dédiée dont la vocation sera de dynamiser le marché du recyclage en France. Cédric MAUCOURT (Directeur des Solutions) a rejoint l’équipe début 2009, apportant notamment son expertise en systèmes d’information. J’ai  par la suite rejoint le trio, en tant que Directeur du Revenue Management, afin d’officialiser le 27 juillet 2009 le lancement du projet. Recommerce Group a lancé le site MonExTel.com durant l’été 2009. Ce site se positionnait alors comme le premier site de rachat de téléphones en France autour d’un concept totalement inédit qui permet à toute association impliquée dans l’économie sociale et solidaire, l’écologie ou l’humanitaire de lever des fonds grâce au recyclage. Puis nous avons signé nos premiers partenariats avec Bouygues Telecom, Swisscom, SFR, …


Comment Recommerce contribue aux enjeux environnementaux actuels ?

Recommerce Group joue un double rôle : dans l'économie circulaire en luttant contre le gaspillage des ressources et dans le développement des technologies de l’information en démocratisant l’accès à la technologie mobile. Redonner une seconde vie à des produits usagés est l’un des objectifs majeurs de l’économie circulaire. En effet, le cycle de vie des produits de grande consommation est de plus en plus court, particulièrement pour les produits électroniques tels que les smartphones, les ordinateurs, les tablettes. Allonger la durée d’utilisation de ces produits, permet d’amortir sur une durée plus longue leurs coûts de production et de distribution.


Qu’est-ce que vos études à Polytechnique vous ont apporté dans votre parcours d'entrepreneur ?

J’ai eu la chance de mener ma thèse en étant rattaché à Philippe BAPTISTE, Directeur du laboratoire d’Informatique (LIX) entre janvier 2008 et octobre 2011. En plus des points techniques avec mon directeur de thèse, j’ai pu aussi côtoyer les chercheurs du LIX pour échanger sur les aspects algorithmiques et les questions autour de la complexité. J'ai pu accéder aux séminaires réguliers du laboratoire (diversité des sujets avec des chercheurs internationaux) et enfin j’ai pu intervenir sur des TP de Programmations par Contraintes auprès des étudiants de 1ère année de l’X.  Ces différentes expériences m’ont permis d’apprendre l’excellence et la rigueur que partagent les étudiants, les chercheurs et les professeurs de l’institution. Les équipes du LIX font partie des meilleures mondiales en optimisation combinatoire, cela a été pour moi une occasion unique de m'enrichir sur ces thèmes aux côtés de chercheurs qui pensent vite et souvent différemment des approches classiques.


Quelle est la situation actuelle de Recommerce Group ?

Recommerce Group compte désormais 85 collaborateurs et fait travailler plus de 300 personnes dans les usines de tests et de réparations partenaires. La société a des activités dans plus de 10 pays et réalise un chiffre d’affaire de 60M€. En 2018, le groupe Mulliez via son fond d’investissement Creadev ainsi que le fonds Capzanine ont financeé une levée de fonds de plus de 50M€ pour financer l’expansion et la diversification du modèle de Recommerce. Nous avons donc utilisé ces fonds pour continuer l’expansion internationale du Groupe déjà présent en Suisse et désormais au Bénélux, en Allemagne, en Espagne, en Italie, etc… Nous avons également renforcé nos effectifs techniques (Back, Front, Data Engineers, Data Science, Revenue Management, …) pour rendre le système d’informations de Recommerce plus robuste et plus ouvert, avec des API totalement intégrées à celles de nos partenaires opérateurs, distributeurs et constructeurs et des IA de pilotage en Automated Pricing. Recommerce Group a rejoint le Next40 en septembre 2019, indice qui regroupe les 40 sociétés en forte croissance avec un business model rentable et créateur de valeur.


Les projets pour l'avenir ?

Recommerce est au début de son histoire, car la tendance de la reconsommation et de l’allongement de la durée de vie est une tendance de fonds des modèles de distribution. La société va continuer à investir en R&D afin de rester innovante et capable de s’étendre dans de nouveaux pays mais aussi sur de nouveaux produits en appliquant la même logique.

Personnellement, je pense que la plus belle réussite d’un entrepreneur est de voir son projet lui survivre. Après 10 années à travailler sur le développement de Recommerce et plusieurs années à former une équipe qui prendra ma suite au sein de la R&D, j’ai choisi de rejoindre en mars 2020 un nouveau projet à Bordeaux, afin de développer l’éditeur de logiciels de statistiques Addinsoft XLSTAT avec comme ambition de construire un éditeur champion européen des mathématiques appliquées.


Un conseil aux élèves qui souhaiteraient devenir entrepreneurs ?

Je pense qu’il faut constamment revenir au « bon sens paysan » en pensant simplement et efficacement. C’est d’autant plus important pour des profils comme les nôtres ancrés dans les thématiques scientifiques depuis plusieurs années. Nous apprenons beaucoup de choses complexes pendant nos études et nous y développons des capacités à appréhender de volumes d’informations importantes rapidement. Cependant, il faut veiller à rester simple et connecté au réel. Et dans l’entreprenariat, cela passe souvent par la réalité de facturer rapidement notre travail, nos services, nos outils. Cela permet d’amorcer immédiatement le cash flow pour faire ensuite grossir le chiffre d’affaire nécessaire pour payer les salaires et les investissements, sans attendre que tout soit parfait ou terminé à 100%. Nous avons facturé dès les premiers mois de Recommerce nos premières ventes de téléphones portables, nous avions dès le début un compte sur Ebay, nous faisions nous-mêmes les premiers paquets, et rapidement, cela nous a permis de dire que notre projet n’était pas un concept, il était bel et bien vivant et il générait une activité réelle.

J’ai débuté un blog sur l’entreprenariat pour ceux qui veulent aller plus loin où je partage des fiches conseil orienté actions, n’hésitez pas à y jeter un œil et à m’écrire si vous avez des questions : www.penser-entreprenariat.fr.

1109 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Alumni entrepreneurs

Levée de fonds de la start-up Alice&Bob, cofondée par Théau Peronnin (X2012)

LD

Lisliere Dantas

26 mai

1

Alumni entrepreneurs

Interview avec Thomas Bancel (X2007), cofondateur de Mésange

LD

Lisliere Dantas

29 avril

1

Alumni entrepreneurs

Rémi Dangla (X2005), docteur et co-fondateur de Stilla Technologies

LD

Lisliere Dantas

28 octobre

2