Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Maxime Grangereau X2012, lauréat Siebel Scholars 2020

Interviews & Parcours d'alumni

-

20/01/2020

Maxime Grangereau, X2012 et doctorant à l’École polytechnique et EDF, est lauréat 2020 d’une bourse Siebel Scholars. Ce programme international de la Fondation Siebel récompense les étudiants les plus talentueux dans les domaines de l’informatique, de la bio-ingénierie, du business et de l’énergie.


Maxime Grangereau est un ancien élève de l’École polytechnique (X2012) et poursuit actuellement ses études par un doctorat avec EDF dans le cadre du dispositif Cifre au sein du Centre de mathématiques appliquées de l’École polytechnique. Il a été nommé un des lauréats d’une bourse Siebel Scholars 2020 à l’occasion d’une cérémonie qui s’est tenue le 16 Janvier 2020 en présence de Eric Labaye, président de l’École polytechnique et de Yves Laszlo, directeur de l’enseignement et de la recherche de l’École polytechnique. Ses recherches portent sur l’optimisation du pilotage des réseaux électriques dans le contexte d’intégration des énergies renouvelables.

Sa thèse porte sur le « pilotage de flexibilités énergétiques en contexte stochastique », c’est-à-dire le développement de méthodes et d’outils visant à optimiser le pilotage de différents leviers d’un réseau électrique, tels que le stockage d’énergie, l’effacement de consommation pour des entreprises (par exemple la baisse temporaire de la consommation sur une plage horaire) ou encore la modulation de la vitesse de charge d’un véhicule électrique. L’objectif est de faire correspondre l’offre et la demande d’électricité sur l’ensemble du réseau et à tout instant, dans un contexte d’incertitudes de prévision accrues par l’essor des énergies renouvelables. Intermittentes et décentralisées, ces sources d’énergie rendent plus complexes le maintien de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité, car leur niveau de production est difficile à prévoir précisément.

L’objectif des travaux de Maxime Grangereau est de développer des algorithmes permettant de réduire l’impact des incertitudes de production et consommation sur le réseau dans ce contexte.


Source : École polytechnique

638 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interviews & Parcours d'alumni

Adeline Agut (X2006), une carrière dans le développement durable

LD

Lisliere Dantas

30 mars

1

Interviews & Parcours d'alumni

Massil Achab (X2010) : Transmettre en Algérie ce que j’ai appris à l’X

LD

Lisliere Dantas

18 mars

1

Interviews & Parcours d'alumni

Parcours d'alumni : Jeanne Lantz (2009), d'ingénieur terrain à ingénieur dans le BTP

LD

Lisliere Dantas

04 octobre

2