Retour aux actualités

Élections CA 2020 : l'esprit de la campagne Kès

-

X-Diversité

15/05/2020

Inédites, les élections au CA 2020 peuvent renouer avec l'esprit de la campagne Kès. Mais à la place des actions d'éclat, ce sont les idées qui pourraient bien être décisives.


CA 2020 – 2021 : 21 candidats se présentent pour les 9 places à pourvoir lors de l'assemblée générale de juin 2020.

Présentons tout d'abord nos vives félicitations aux 9 candidats proposés par le conseil. Ils partirent 36 profils empreints d'excellence, et par le comité de recrutement, se virent 9 à l'arrivée du galop d'essai. En intégrant la liste des "candidats proposés par le CA", ces 9 candidats obtiennent un avantage certain.

Mais il y reste la vraie course, celle qui compte au final. Donc chapeau aux 12 "candidats parrainés" qui, courageux, ont décidé de se maintenir !

En effet, pour ces 12 candidats, les chances d'être élus sont minimes : de mémoire de polytechnicien 1979, aucun candidat parrainé n'a jamais réussi à entrer au CA, et cela malgré leurs mérites acquis au feu du terrain : présidents et fondateurs de groupe X, créateurs d'événements polytechniciens, contributeur financier exceptionnel, bâtisseur d'éléments d'architecture…[1]

Comme pour le concours d'entrée à l'X, on peut donc s'attendre à ce que tous les candidats, qu'ils soient proposés par le CA ou parrainés, ne soient pas là pour faire de la figuration et fassent campagne : les uns doivent veiller à conserver leur avantage, les autres, refaire leur retard.


Esprit de liste

Pour un candidat parrainé contemplant le format de la page de présentation des candidats sur le site AX, où les uns et les autres sont séparés physiquement par des rubriques distinctes, il est difficile de ne pas penser à une logique de liste de parti politique.

Il se dit alors que pour briguer les 9 sièges d'administrateurs en jeu face à la liste des 9 candidats proposés par le CA, il faut répondre par une autre liste.

C'est techniquement possible puisqu'il y a 12 candidats parrainés.

Mais il faut résoudre, avec 9 et 12, à la même problématique à laquelle le comité de recrutement a du faire face, mais avec 9 et 36 : comment constituer une liste, comment l'appeler, comment légitimer son existence, comment la promouvoir vers les 10 000 membres votants de l'AX… Faudra-t-il créer une troisième rubrique, une rubrique hors liste, comme pourrait le suggérer la lecture du projet de charte du comité de recrutement qui a été distribué pour l'AGE de 25 mars et qui propose trois classes : "priorité 1", "priorité 2" et "candidats libres" ?


Esprit de camaraderie

Mais surtout dans l'hypothèse que cette liste se constitue effectivement, que dire aux trois camarades, qui, une fois de plus, n'auront pas été retenus ?

Réponse des plus délicates, tant l'esprit de liste est antinomique de l'esprit de camaraderie.

On le voit d'ailleurs à la ville, en politique.

Même si la formulation des statuts l'y invite, il faut ne pas rester dans cet esprit de liste. 

Il faut en sortir et aller vers un esprit de camaraderie.

Mais comment ?


Esprit de la campagne Kès

En quittant le plan des personnes pour aller sur le plan des idées.

Concernant les idées pour faire évoluer l'AX, les candidats partagent toutes et tous avec le Président de l'AX Marwan Lahoud l'ambition de faire de l'AX "un modèle de modernité et d’efficacité au service de la communauté polytechnicienne et de l’X" [1].

Le quoi et le pourquoi étant déterminé, il faut alors adresser le comment et le quand.

Pour le comment, voici quelques pistes : 

  1. rendre la gouvernance de l'AX plus transparente 
  2. accélérer les relations entre les élèves et les anciens 
  3. adresser les besoins des membres de l'AX en entrepreneuriat, PME, TPE free lance, professorat, associations 
  4. réussir la transformation numérique de l'AX 
  5. assurer le maintien de l'informatique de l'AX en conditions opérationnelles et de sécurité.

La campagne Kès repose sur des actions d'éclat, pas sur les profils des élèves-ingénieurs. Pour la campagne du CA, cela sera sur des idées et des propositions d'action.

Et en matières d'idées, la valeur n'attend point le nombre des années.

Et si pour les audacieux conscrits kèssiers candidats, l'entrée au CA n'attendait point le passage en Antique ?



[1] "Représentativité de la diversité est-elle un oxymore ? Un cas pour réfléchir : l'AX (épisode 5)", Tru Do-Khac, X-Diversité, 9 mai 2020.

[2] Marwan Lahoud (83), nouveau président de l'AX, Mot du président, 28 juin 2019, info@ax.polytechnique.org

160 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Elections CA 2020 - un bilan par le candidat Tru Do-Khac (X79)

photo de profil d'un membre

Tru Do-Khac

08 juillet

Représentativité de la diversité est-elle un oxymore ? Un cas pour réfléchir : l'AX (épisode 6 dit "AGIP")

photo de profil d'un membre

Tru Do-Khac

16 juin

Documents pour l'AG 2020

photo de profil d'un membre

Tru Do-Khac

03 juin

1